À l’affiche

Compagnie d’Ockham / Emmanuelle Ramon

Petit oiseau

Théâtre | à partir de 12 ans

Dates de représentation

  • Dimanche 20 novembre | 20h30 Spectacle terminé
  • Jeudi 22 décembre | 20h30 Bientôt en prévente
  • Vendredi 20 janvier 2023 | 20h30 Bientôt en prévente
  • Jeudi 16 février 2023 | 20h30 Bientôt en prévente
  • Dimanche 12 mars 2023 | 20h Bientôt en prévente
  • Dimanche 9 avril 2023 | 20h Bientôt en prévente
  • Vendredi 19 mai 2023 | 20h30 Bientôt en prévente
  • Samedi 10 juin 2023 | 20h30 Bientôt en prévente
  • Jeudi 6 juillet 2023 | 20h30 Bientôt en prévente

Tarifs

  • Plein tarif : 12 €
  • Tarif réduit : 10 €

On m’a dit un jour : " Tu ressembles à un frison. Tu sais ? Ces grands chevaux si majestueux, si confiants de l’extérieur... Mais à l’intérieur, je vois un oiseau frêle qui a du mal à prendre son envol. Fragile et sensible, qui peine tant à s’affirmer malgré le magnifique aigle qu’il pourrait devenir". Si notre cher oiseau a du mal à prendre son envol, c’est tout simplement parce que son anxiété lui bouffe la vie et qu’il en chie sa race !

Dans ce seul en scène autobiographique, la comédienne Emmanuelle Ramon confie sa faille la plus tenace, son talon d’Achille, son bourreau à l’intérieur même de son cerveau : l’anxiété. Pour aborder ce sujet, elle décide de personnifier ce mal-être en un oiseau. Ce ne sera pourtant pas le " petit oiseau fragile et sensible " que l’on verra entrer sur scène. Mais un oiseau punk, le Moinus Desesperus, qui sera là pour une seule chose : libérer sa parole, sans tabou, sans dentelle. La scène s’ouvre lorsqu’elle fait exploser le quatrième mur avec son fusil à pompe imaginaire. S’en suit une confédence (mot de son invention pour décrire le mélange entre la conférence et la confidence) sur son expérience personnelle face à ce trouble et sa lutte quotidienne pour le vaincre, une bonne fois pour toute. Une question restera en suspens tout au long de ce spectacle : y arrivera-t-elle ?

Texte, mise en scène, interprétation : Emmanuelle Ramon | Aide à la mise en scène et à la direction d’acteur : Margaux Langlest